Noire Neige de Nicolas Skinner


NICOLAS SKINNER
Noire Neige
EDITION Nats - PARU EN 2014 - 396 PAGES

Un cataclysme a dévasté le royaume insulaire d'Isulgaar. Trente-et-une années plus tard, le Nord de l'île prospère grâce à un nouveau roi autoritaire, alors que la famine guette le Sud, livré à lui-même. Entre eux, le centre de l'île est devenu une terre de pillards et de hors-la-loi. Tandis qu'au Sud, la haine de ce roi qui les a délaissés attise les tensions et les velléités de conquête, au Nord se profile un complot machiavélique qui risque de bouleverser l'échiquier politique du royaume. Mais ni le Sud ni le Nord ne se doutent que l'apparition d'une mystérieuse neige noire pourrait bien marquer la renaissance d'Isulgaar... ou plonger l’île dans les ténèbres. Pénétrez dans l´univers sombre mais fascinant d´Isulgaar, raconté par Michaël Pastier qui nous livre son premier roman. Noire Neige est le premier tome d´une épopée Dark Fantasy suivant un peuple qui tente de prendre son destin en main, envers et contre tous… Pour un public averti, amateur de violence sanglante, de voyages épiques et de conspirations insidieuses.


Ma chronique :

C'est le premier roman de Dark Fantasy que je découvre, avec un résumé qui avait tout me plaire mais hélas, je ressors très mitigée de cette histoire que je n'ai d'ailleurs pas finie. Dès les premières pages, j'ai été perdue dans l'univers de l'auteur, d'Isulgaar. Je ne comprenais ni ne suivais les événements qui se succédaient, ayant apparemment des liens entre eux. Les personnages n'ont pas du tout retenu mon attention, avec des caractères souvent trop excessif ou machiavélique, je n'ai pas accroché avec eux. Avec le recul, je me rends compte que l'histoire m'a tout de même marqué, non pas uniquement avec les scènes choquantes que j'ai découverte, mais par justement, ce côté très sombre. Une fois arrivée à la moitié, je me suis dit que j'allais faire une pause dans ma lecture et la reprendre plus tard, mais ce moment ne c'est jamais montré, j'ai donc abandonné l'histoire, ce qui me désole car ce n'est pas du tout dans mes habitudes. Je pense sincèrement le reprendre dès que ce genre d'univers m'attira de nouveau, car j'aimerai tout de même connaître le mot de la fin de cette aventure presque apocalyptique intrigante. Ma chronique est pour une fois assez courte car les romans ne plaisent pas forcément à tout le monde, surtout lorsqu'ils appartiennent à un genre particulier. Je pense que les fan de fantasy ou plus spécialement de dark fantasy seront charmés par ce roman. Si vous l'avez lu et aimé, n'hésitez pas à me donner l'envie de le reprendre plus vite que prévu et surtout, ne vous arrêtez pas sur mon avis, à moitié abouti, concernant ce roman, si vous désirez le découvrir, n'hésitez pas ! Merci aux éditions Nats pour cette lecture à laquelle je m'attaquerai prochainement pour en écrire un avis plus complet et objectif.


6 commentaires:

  1. C'était aussi mon premier Dark Fantasy et j'en garde un plutôt bon souvenir, même si c'est forcément très sombre ^^

    RépondreSupprimer
  2. C'est dommage que tu aies été mitigée. :/ Je commence juste à lire de la fantasy, alors je pense que ce livre va attendre encore loooongtemps avant que je ne m'y intéresse vraiment. ^^'

    RépondreSupprimer
  3. Je n'ai jamais lu de Dark fantasy, mais tu ne me donnes pas envie de tester avec ce roman-là, surtout que j'ai tendance à facilement me perdre. Dommage que tu n'aies pas pu accrocher. :/

    RépondreSupprimer
  4. Je n'arrive pas à lire de la fantasy... Généralement il me faut 5 pages et je suis perdue x)
    Mais c'est chiant parce que les couvertures sont généralement à tomber!^^

    RépondreSupprimer
  5. Il me tente bien pour découvrir ce genre littéraire :)

    RépondreSupprimer
  6. C'est pas le genre que j'apprécie, ni l'histoire :/ par contre, je sais à qui je pourrai offrir ce livre !

    RépondreSupprimer

Merci pour ta réaction littéraire !