Le Parfum de Patrick Süskind



PATRICK SÜSKIND
Le Parfum
EDITION Livre de Poche - PARU EN 1988 - 280 PAGES

Au XVIIIe siècle vécut en France un homme qui compta parmi les personnages les plus géniaux et les plus horribles de son époque. Il s'appelait Jean-Baptiste Grenouille. Sa naissance, son enfance furent épouvantables et tout autre que lui n'aurait pas survécu. Mais Grenouille n'avait besoin que d'un minimum de nourriture et de vêtements, et son âme n'avait besoin de rien. Or ce monstre de Grenouille, car il s'agissait bel et bien d'un genre de monstre, avait un don, ou plutôt un nez unique au monde et il entendait bien devenir, même par les moyens les plus atroces, le Dieu tout-puissant de l'univers, car « qui maîtrisait les odeurs, maîtrisait le cœur des hommes ». C'est son histoire, abominable... et drolatique, qui nous est racontée dans Le Parfum, un roman très vite devenu un best-seller mondial, et aujourd'hui porté à l'écran. 


Ma chronique : 

Ce livre est un véritable recueil d'odeurs ! Tout sent, tout a une importance et on découvre un tout nouveau monde qui est celui des parfums, auxquels d'ordinaire, le commun des mortels ne prête pas plus d'attention que cela à cet univers pourtant omniprésent. Jean-Baptiste Grenouille est une personne dépourvue d'odeur, son corps ne sent rien mais lui par contre, sent tout ce qui l'entoure ! Aussi bien des gens, qu'une pierre, un morceau de bois, un insecte volant au-dessus de sa tête, tout, tout, tout ! De quoi devenir dingue en quelque sorte... C'est en ce point que ce livre m'a bluffée. J'ai trouvé que l'auteur avait une écriture bien à lui, particulière, l'histoire est raconté par un narrateur complètement extérieur à l'histoire se déroulant, mais nous pouvons quand même voir ce qui se passe dans la tête des personnages, ce qu'ils pensent, ce qu'ils disent (remarquez qu'il n'y a quand même pas tant de dialogues que cela). Une écriture qui m'a relativement bien plu même s'il y avait quelques petites longueurs avec un manque d'action, mais un point négatif pas dérangeant. En parlant des personnages ; Grenouille est un être fort réservé, replié sur lui-même et complètement dans son monde des odeurs. C'est également un être démoniaque, manipulateur mais extrêmement intelligent pour arriver à ses fins. Tous les autres personnages ont une importance dans la vie de Grenouille c'est d'ailleurs (je pense) pour cela que l'auteur nous raconte leur rencontre avec Jean-Baptiste jusqu'à leur mort. Leur destin, vie complète en quelque sorte. J'ai bien aimé cette particularité de l'auteur de nous raconter la mort de chaque personnage, de voir ou plutôt de lire comment chaque personnage finira sa vie après avoir rencontré Grenouille. On découvre de nouveaux horizons rien qu'avec le nez, on apprend que n'importe quel objet à une odeur unique... En résumé, un livre hors du commun, extrêmement bien écrit avec une histoire bien ficelée, parfois étrange et tordue mais pas mal dans son genre. J'en garderai un excellent souvenir et je le recommanderai avec grand plaisir !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour ta réaction littéraire !