jeudi 22 octobre 2015

La fille de la ville de Boris Lanneau



BORIS LANNEAU
La fille de la ville
EDITION Sarbacane (Exprim') - PARU EN 2015 - 293 PAGES

Cinq potes à la vie à la mort, cinq gars de la campagne : ils se sur- nomment « l’Équipe ». Il y a Attila, le chef ; Dolby, le petit gros ; Dudu, celui qui conduit la 2-Chevaux, toujours bien coiffé dans ses chaussures bateau. Le quatrième, fou et footeux, c’est Jmenba, qui rêve de Gepffroy-Guichard. Et le dernier, c’est Rouge-Gorge, le poète. Cinq gars de la campagne, avec une 2-Chevaux et des rêves de fille de la ville – cette fille incroyable qui les a tous éblouis l’été dernier. Il paraît qu’elle revient le mois prochain. Tous veulent la conquérir, bien sûr… … mais suite à une chasse au lièvre à fond la caisse, tout tombe à l’eau : la 2-Chevaux et les rêves. Heureusement, l’Équipe n’a pas dit son dernier mot !


Ma chronique :

Je suis tombée complètement sous le charme de la couverture de ce roman, étant une fan incontestable de la 2CV , je n'ai donc eu qu'une envie, découvrir l'histoire que ce bouquin renfermait ! Le résumé est très axé sur le thème de "la fille de la ville", cette fille que l'Equipe veut absolument conquérir pendant ses vacances d'été. Mais le récit nous offre plus que cette simple histoire d'amourette, c'est l'histoire d'une bande de potes, qui ont leur habitude dans leur vie de villageois et une amitié dure comme du béton. Ce roman pourrait décevoir sur ce point, et en réjouir d'autres, c'est une lame à double tranchant. Les personnages sont chacun unique dans leur genre, avec leur particularité bien à eux, ce qui rend cette Equipe complète autant dans les styles que dans les caractères. Chacun peut se retrouver dans Dudu, Dolby, Jmenba, Rouge-Gorge ou encore Attila. L'auteur nous présente la vie de ces cinq héros, le lecteur la voit en surface, en mélangeant les récits, les rencontres, il y a sans arrêt de nouvelles têtes à voir à chaque chapitre. J'ai apprécié ce roman, peut-être pas autant que je l'aurai voulu, cette quête pour la 2CV, mais j'en garde un bon souvenir. Je le conseillerai comme lecture d'été, pour se détendre sur la plage et passer un agréable moment lecture sans prie de tête !


6 commentaires:

  1. Je ne suis pas tentée par ce roman, en tout cas le résumé ne me fait pas envie :p

    RépondreSupprimer
  2. Ça à l'air très sympathique tout ça ! En tout cas le résumé promet quelque chose de bon enfant.

    RépondreSupprimer
  3. Je suis en retard sur mes lectures, il faut vite que je le lise!

    RépondreSupprimer
  4. Ce n'est malheureusement pas un livre qui m'intéresse particulièrement.

    RépondreSupprimer

Merci pour ta réaction littéraire !