11.09.2018

Ma vie moisie, Dieu et moi, Shirley Banana d'Emilie Chazerand



Emilie Chazerand
Ma vie moisie, Dieu et moi, Shirley Banana
EDITIONS Sarbacane (Pépix) - PARU EN 2018 - 211 PAGES

Quand Shirley Banana, petite orpheline de la « Fosse aux Gosses », se retrouve dotée des pouvoirs de Dieu, forcément, ça dépote !!! Je m’appelle Shirley Banana, à cause que c’est Soeur Eustochia qui m’a appelée comme ça le jour où j’ai atterri à la Fosse aux Gosses. Et Soeur Eustochia, c’est qu’un estomac sur pattes. Y a qu’à voir les prénoms des autres : Dino Split, Amandine Painperdu, Mélanie Churros… La vie, ici, c’est pas du pâté de foie gras. On fait rien que des corvées et des prières. Mais moi et ma bande, on est futés. On pourrait en faire, des trucs rigolos, si y avait pas la Mère Supérieurement embêtante, qui nous menace tout le temps avec Dieu, comme si qu’Il avait rien de mieux à faire qu’à descendre nous punir… Jusqu’au jour où qu’il est vraiment descendu. Et même qu’après papotage, il a dit que je pouvais le remplacer pour une journée…

Ma chronique :

Quelle tranche de rigolade ! Shirley Banana n'a pas sa langue dans sa poche, et encore moins quand elle doit nous décrire son quotidien dans la Fosse-aux-Gosses, un monastère bien glauque... Entourée d'autres orphelins comme elle, ils vivent dans la précarité la plus totale étant donné que la Mère Supérieure déteste au plus haut point les enfants ! Mais avec ses amis, ils ont plus d'un tour dans leur sac pour déjouer les plans machiavéliques de cette Sœur et c'était sans compter sur l'aide de Dieu, en personne ! L'auteure nous retranscrit tout cela en détail, avec les mots de Shirley qui n'a pas reçu de bonne éducation, parle crûment et raconte les choses comme elles sont, sans hésitation mais avec légèreté. J'ai maintes fois froncé le nez de dégoût en me marrant à la fois et je n'ose imaginer ce mélange sur les lecteurs de 8 ans qui sont le public cible de cet ouvrage : ils vont a-do-rer ! Nos protagonistes sont géniaux, tous plus atypiques les uns que les autres, cette bande de "bras cassés" va vous vendre du rêve et vous allez rêver de pouvoir vous asseoir à leur table au milieu d'un réfectoire cradingue. Dans ce décor original, je me suis plongée tête la première pour en ressortir conquise et la banane aux lèvres ! Les illustrations sont tops et ne viennent que renforcer la qualité de cet ouvrage jeunesse. Je ne peux d'ailleurs que vous recommander de le lire, ayez les muscles faciaux échauffés car Shirley va vous faire bien marrer mais faites attention de ne pas jurer pendant cette lecture, Dieu vous surveille...


4 commentaires:

  1. Ça fait plaisir de voir que cette collection est toujours aussi cool ! Pour le moment, je n'ai pas spécialement envie de lire des romans jeunesses, mais je sais vers quoi me tourner au cas où.

    RépondreSupprimer
  2. Pour retrouver le moral, rien de mieux que de lire un livre issu de la collection Pépix' ! A chaque fois, je passe de bons moments. Pas découvert ce titre, mais tu donnes envie !! Je n'hésiterai pas si l'occasion se présente :D

    RépondreSupprimer
  3. A te lire, ça me fait un peu penser à du Roald Dhal... Alors forcément : j'ai envie de le lire ! :D

    RépondreSupprimer
  4. J'adore les livres de cette collection et j'avais adoré le seul livre d'Emilie Chazerand que j'ai lu. Il semble bien sympa ce livre :)

    RépondreSupprimer

Merci pour ta réaction littéraire !