7.04.2018

Cueilleuse de thé de Jeanne-Marie Sauvage-Avit


JEANNE-MARIE SAUVAGE-AVIT
EDITIONS Pocket - PARU EN 2018 - 373 PAGES

Dix ans que, du matin au soir, dans la chaleur humide des plantations, Shemlaheila cueille le thé. Dix ans à subir la cruauté des contremaîtres et à rêver d’ailleurs. À la mort de sa mère, la jeune femme trouve assez de courage pour donner une chance à ses rêves. S’affranchir de sa condition. Quitter le Sri Lanka. Visa pour Londres en poche, Shemlaheila change d’horizon. Une autre culture, de nouveaux désirs s’ouvrent alors à elle. Avec leur lot de surprises, de solitude et de questions… Y trouvera-t-elle sa place ? La petite cueilleuse de thé parviendra-t-elle à se créer une nouvelle vie ?

Ma chronique :

En ce début d’été, m’évader au milieu des plantations de thé sri-lankaises m’a séduite ! Je me suis donc plongée dans le quotidien de Shemlaheila qui rêve d’une autre vie, de voyage et d’un avenir meilleur que son rôle de cueilleuse. Armée de son courage, elle va devoir faire face à de nombreux obstacles pour réaliser ses rêves, des projets tellement accessibles dans nos pays et tellement utopistes dans le sien. Car qui n’a jamais voulu ouvrir sa propre boutique? Rien de bien compliquer de nos jours avec un peu de volonté ! Mais notre héroïne est une femme dans un monde d’homme. Elle n’est là que pour enfanter. Elle travaille pour aider mais cela n’est pas bien vu. Ses ambitions sont risibles pour ses congénères mais elle y croit. L’Angleterre l’accueille comme on accueille une migrante, avec un salaire médiocre pour un travail éreintant. Au fond, pourquoi a-t-elle quitté l’Inde? C’est un peu partout pareil finalement... Mais il en faut plus à Shemla pour la faire baisser les bras ! Et c’est au cœur de cette aventure que le lecteur prend place. Un voyage à travers les continents, les cultures, avec des remises en question sur nos modes de vie, sur la place de la femme et sur les immigrés. Une émancipation qui vous donne des envies d’évasion, qui prouve que tout est bien possible lorsqu’on a la tête sur les épaules ! J’ai trouvé l’écriture de l’auteure touchante, tout comme ses personnages. Notre héroïne devient notre meilleure amie, je n’ai cessé de l’admirer de pages en pages. Les protagonistes qu’elle rencontre étaient tout aussi attachants ! J’ai adoré les suivre, les comprendre et me rendre compte de leur quotidien parfois bien morose. Un ouvrage que je qualifierai de magnifique, à découvrir ! J’ai lu chaque page avec avidité et j’ai été très triste d’arriver à la fin et de quitter tout ce petit monde qui m’était devenu si familier. Une belle histoire, qui vous donne une belle leçon de vie et qui j’espère, fera naître envie de pensées féministes pour aider les plus démunies dans ces pays qu’on se contente juste de visiter. A lire !

3 commentaires:

  1. Je le note ! Merci pour ton conseil !

    RépondreSupprimer
  2. Un titre plus qu'intéressant, merci pour cette découverte

    RépondreSupprimer
  3. Le titre, le résumé, ton avis, il a l'air passionnant à découvrir, merci :)

    RépondreSupprimer

Merci pour ta réaction littéraire !