6.11.2018

Et toi, tu mets quoi dans ton assiette?



AAAAAA TAAAAAABLEEEUUUUH !

   On est lundi et pour moi, le lundi, c'est le jour des courses. Vous vous rappelez qu'il y a peu, je vous ai parlé de ma découverte du bouquin La famille (presque) zéro déchet? Hé bien aujourd'hui, comme promis, je reviens pour vous parler de ce changement de vie et on s'attaque donc à l'alimentation !


Il s'agit de la source principale de mes déchets. Ces maudites barquettes ou emballages plastiques qui encombrent constamment ma poubelle ! Mais également tous ces scandales dans l'industrie alimentaire... Que ce soit dans les abattoirs ou dans les légumes traités chimiquement, j'en ai eu marre que l'on mente constamment aux consommateurs, qu'on nous embrouille la tête avec de belles promesses pour au final nous faire littéralement manger de la... merde. J'ai donc ciblé en premier ce domaine pour bousculer mes habitudes et changer de vie.



Il faut savoir que je ne prône pas le label bio, certes je suis entièrement pour mais je n'achète pas uniquement ces produits, je suis une partisane du local. Je me rends chez des bouchers, maraîchers, poissonnier, épiciers, et autres indépendants. Ces travailleurs sont spécialisés dans leur domaine, toujours de bon conseil avec des produits de qualité. Ces produits de qualité ne sont pas forcément plus cher (comme le bio, d'où ma nuance dès le départ). Ils ont déjà fait beaucoup moins de kilomètre pour arriver dans ton sac, ils ont également subit moins de traitements artificiels pour se conserver puisque frais.Certes, on ne trouve pas tout au même endroit, il faut s'organiser pour passer chez chacun d'entre eux mais souvent, ils sont regroupés en centre ville ou dans un coin commercial commun donc, il y a vraiment moyen de les coupler et de ne pas perdre plus de temps qu'en grande surface.


En me renseignant notamment via le bouche à oreilles, j'ai découvert que ma région était truffée de bons coins, de fermes vendant leurs produits directement sur place par exemple. Tout ne m'est pas tombé entre les mains, j'ai dû me renseigner mais cet effort est à fournir une seule fois, car dès qu'il est fait, l'habitude peut être prise et hop, vous êtes parti ! Demander des conseils, lancez-vous entre amis ou en famille, faites de ces courses un moment de partage et de rencontre.



Après ce point plus qu'important du manger local en pleine conscience, le point maintenant sur les contenants. Une boîte recyclée, des tup-tup (évitons le placement de produits et prenons l'expression de la famille Pichon), des bocaux en verres, des sacs en tissus, tout est bon si vous pensez au recyclage, mais surtout au durable ! Je vous promets que personne ne va se moquer de vous en arrivant au magasin, déjà car ce mode de fonctionnement devient un peu plus courant, on en parle énormément (ouaiiiiiiiiiiii) et ensuite, cette habitude est intelligente alors pourquoi se moquerait-on? Je dois malheureusement ajouter que j'ai dû faire face à des commerçants refusant mes contenants, sans raison valable, mais heureusement, il s'agit d'une minorité qui ont donc perdu une cliente car j'ai trouvé d'autres boutiques nettement mieux et plus accueillantes !


Penser à prendre ses contenants est également une habitude. Premièrement, quand un est vide dans votre petit chez vous, il est logique d'aller le remplir donc il suffit de le glisser dans son sac avant de partir. Ensuite, j'ai toujours des sacs en tissus dans le coffre de ma voiture, au cas où comme dirait l'autre et également pour éviter les oublis. Et enfin, rien ne vous interdit de prendre plus de contenants pour ne pas devoir vous dire qu'il faut revenir car vous n'avez pas su tout prendre. Avec le temps vous aurez l’œil et les réflexes, je vous le promets !


Je pense que je vous ai tout dit, je pourrai vous en parler pendant des heures mais malheureusement, ce n'est pas vraiment possible (quoi que...). Le mieux maintenant est de vous laisser méditer et vous lancer. Vous ne perdrez rien à essayer, rien du tout, une fois ce mode de vie adoptée, impossible de faire machine arrière tellement il est plaisant dorénavant d'aller faire ses courses, de cuisiner de bons produits et de manger.



T'as des questions? Je m'en suis posée 8000 alors je suis prête à répondre aux tiennes !

Être zéro déchet n'empêche pas les supers cadeaux, la preuve ci-dessous avec un magnifique colis reçu à Noël de la part de ma Marraine !


7 commentaires:

  1. Ca fait quelque temps que je commence à réfléchir à changer mes habitudes, déjà parce que tout ce plastique ça devient insupportable, et parce que je préfère manger de la viande de qualité une fois de temps en temps, plutôt que l'inverse...
    Après, c'est aussi aux grandes enseignes de changer, parce que (et ce n'est pas mon cas) je comprends que quand on est père/mère de famille nombreuse, avec un boulot qui paye peu, et peu de temps pour faire des courses, c'est pas évident de prendre le temps pour aller chez le boucher etc...
    Mais merci pour ton article qui me pousse un peu plus vers un changement de mes habitudes ! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as entièrement raison sur ces deux points :) Je peux tout à fait comprendre qu'une famille nombreuse avec des salaires moyens privilégie par exemple les promotions et les grandes quantité :)
      Pour les enseignes, je ne sais pas si elles se remettent en question étant donné que le but premier est de faire du profit et donc d'économiser là où c'est à chaque fois possible... C'est également pour ça que je vais chez des producteurs locaux, pour le boycotte de cette économie à grande échelle :)

      Supprimer
    2. Tu as bien raison �� merci pour ta réponse !

      Supprimer
  2. Han j'adhère totalement ! Je m'y essaye le plus possible, également, de mon côté !
    Poubelles triées, emballages maison (tuptup/pot de confiture, etc.) ou recyclé, etc.
    C'est top !!! :D

    RépondreSupprimer
  3. Je suis d'accord avec toi, c'est mieux d'acheter aux producteurs locaux car les produits sont de meilleures qualités. Quant aux emballages, c'est vrai que certaines grande marques abusent clairement et mettent 2 ou 3 plastiques autour d'un seul gâteau par exemple.

    RépondreSupprimer
  4. J'essaie de plus en plus de me rapprocher d'un mode de vie zéro-déchet (plus respectueux de l'environnement), en achetant plus en vrac, en emmenant mes contenants...
    Bravo à toi en tout cas !! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bravo à toi surtout pour ces gestes zéro déchet ! :D

      Supprimer

Merci pour ta réaction littéraire !