Les Ferrailleurs, tome 2 : Le Faubourg d'Edward Carey






EDWARD CAREY
Les Ferrailleurs, tome 2 : Le Faubourg
EDITIONS Grasset - PARU EN 2016 - 374 PAGES


Rien ne va plus depuis que le Château de l'extravagante famille Ferrayor a croulé sous l'assaut des objets rendus à la vie. Le jeune Clod, ayant perdu forme humaine, erre de ruelles en échoppes dans une ville ravagée par la crasse et la pauvreté ; sa complice Lucy Pennant, elle, est ensevelie sous les décombres du manoir, où elle fait la rencontre d'une créature aussi monstrueuse qu'attachante. Pourchassés, nos deux héros vont devoir se réunir pour déjouer les plans de Grand-Père Umbitt, qui règne en tyran sur le peuple asservi du Faubourg.


Ma chronique :

Après l'excellente découverte du premier tome, je n'avais qu'une hâte : découvrir la suite, savoir ce que nos personnages devenaient après une fin pleine de suspens. Et c'est loin d'être déçue que je commence à vous écrire cette chronique. Cette fois-ci, toute l'action se déroule dans Fetidborough, la ville à côté du dépotoir, dans lequel se trouve le Château des Ferrayor. Le lecteur avait déjà eu un aperçu de cette ville encrassée car c'est celle d'origine de Lucy Pennant, notre héroïne. Mais cette fois-ci, même Clod s'y trouve, du jamais vu pour la famille Ferrayor qui ne quitte jamais, au grand jamais leur Château ! Mais la situation devient critique, le dépotoir menace de déborder, les mystères de cette famille spéciale commencent à sortir à la surface et à éclore au grand jour. Dans cette atmosphère bien différente du premier volet, avec de nouveaux personnages mélangés aux anciens, l'action bat son plein et donne au lecteur un rythme de lecture assez soutenu, qui donne envie de toujours en savoir plus ! Je dois tout de même avouer que les quelques premières pages ne m'ont pas emballé, il a fallu que j'attende 50 pages pour être complètement submergée par l'histoire. Vous allez me dire que c'est peu de pages, mais je tenais à le souligner, car c'est un univers particulier, qu'on ne croise pas souvent et il faut donc un temps d'adaptation avant de dévorer l'histoire. Les personnages évoluent, nous surprennent, grandissent, montrent leur véritable visage. Des clans se forment, des amitiés se font et se défont. La fin est encore insoutenable, vivement que le dernier tome de cette trilogie sorte pour être lu et connaître le fin mot de cette histoire originale à ne pas manquer. Vous aussi plongez dans 'univers des Ferrailleurs, au milieu de ce dépotoir pleins d'immondices, où les hommes deviennent eux-même des objets mais pourquoi? A vous de le découvrir à travers ces pages, ces dessins, qui ne manqueront pas de vous happer de la première à la dernière page ! Une série géniale que je recommande sans hésiter !

2. Le Faubourg


4 commentaires:

  1. Je ne connaissais pas du tout, je vais me renseigner. :) L'histoire a l'air originale !

    RépondreSupprimer
  2. J'espère le découvrir un de ces jours, parce qu'il me tente énormément ! J'avais beaucoup aimé le premier tome.

    RépondreSupprimer
  3. J'ai pas encore lu le 1er donc je préfère pas lire ta chronique :x

    RépondreSupprimer
  4. Une excellente histoire, je suis impatiente de lire le dernier tome !

    RépondreSupprimer

Merci pour ta réaction littéraire !