Les visages de Dieu de Mallock




MALLOCK
EDITIONS Pocket - PARU EN 2016 - 430 PAGES

24 décembre , le Père Noël rajuste sa barbe, les sapins clignotent et la neige tombe lentement sur la dernière scène de crime du Maquilleur. Ce tueur en série, hors normes, fait de chacun de ses meurtres une œuvre d’art baroque, sculptant sauvagement les corps et peignant les visages dans des décors d’Apocalypse. Amédée Mallock, commissaire visionnaire au cœur mélancolique, va tenter de résoudre une terrifiante énigme, une course contre la montre et la mort. Plus il avancera, plus les questions s’accumuleront. Le Maquilleur est-il plusieurs ? Pourrait-il être immortel ? Le diable croit-il en Dieu ? Polar mystique, thriller théologique. Les Visages de Dieu croise une formidable intrigue avec une quête vertigineuse dans les abîmes de la barbarie humaine. Superbe et captivant !

Ma chronique :

C'est avec hâte que je me suis lancée dans la première aventure du commissaire Mallock. Le bien que j'en ai entendu de tout côté m'a motivé à démarrer ma lecture et c'est assez convaincue que je ressors de ce thriller même si, je dois vous l'avouer, ce n'était pas très bien parti... Dès les premières pages, j'ai accroché à l'histoire, je me suis laissée porté par ce policier austère au grand cœur, atypique, à l'âme fracassée. Le lecteur est face au premier meurtre dont il est question dès les premières lignes. Mais plus les pages avançaient et plus le soufflé retombait. L'action se faisait moins présente, plus lente, dans un style tout différent des thriller que je dévore à longueur de temps où il est impossible de reprendre son souffle. L'auteur est assez pointilleux, l'enquête difficile à aborder pour notre héros qui ne lâche pourtant rien. Le tueur fait preuve d'un machiavélisme inhumain, avec des mises en scène qui retourner littéralement l'estomac du lecteur, pourtant je ne suis pas vite choquée ni dégoûtée à travers des histoires mais là, j'ai eu un sale goût dans la bouche tout au long de l'histoire. Donc âme sensible, s'abstenir. Bref, je continuer sur ma lancée. L'histoire est donc plus centrée sur le personnage du commissaire Mallock, de sa vie toute cabossée et de ses dons pour trouver des indices qui feront avancer l'enquête. Les crimes sont là, présents, mais sans course poursuite, sans fouilles haletantes dans des endroits glauques, etc. plus avec un œil reculé, dans la peau du tueur qui mène en bateau la police française. Ce thriller est une perle, un auteur à ne pas louper si vous aimez le genre, malgré ma surprise du début, j'ai appris à apprécier d'une manière différente ce récit par rapport aux autres du même genre que j'affectionne habituellement. Je lirai avec plaisir la suite des aventures de ce commissaire auquel je me suis attachée et je recommanderai avec plaisir ce roman dès que l'occasion se présentera, à un public averti qui ne faiblit pas devant une goutte de sang. Un thriller à couper le souffle qui ne vous laissera pas indifférent.

1. Les visages de Dieu
2. Le massacre des Innocents

6 commentaires:

  1. J'ai adoré, Mallock est un très bon auteur !

    RépondreSupprimer
  2. Je suis curieuse, ça fait un moment que j'aimerais découvrir cette série. Merci pour cet avis intéressant.

    RépondreSupprimer
  3. J'en ai pas mal entendu parler, et il me tente bien, surtout après la lecture de ta chronique !

    RépondreSupprimer
  4. Je ne connaissais pas mais il pourrait être pas mal.

    RépondreSupprimer
  5. Bizarrement celui-là il ne me tente pas

    RépondreSupprimer
  6. Il me tente énormément ! je me laisserais sans doute tenter d'ici peu

    RépondreSupprimer

Merci pour ta réaction littéraire !