L'amour sans le faire de Serge Joncour




SERGE JONCOUR
L'amour sans le faire
EDITION Flammarion - PARU EN 2012 - 320 PAGES

Après dix ans de silence, Franck téléphone un soir à ses parents. Curieusement, c'est un petit garçon qui décroche. Plus curieusement encore, il s'appelle Alexandre, comme son frère disparu des années auparavant. Franck décide alors de revenir dans la ferme familiale. Louise, elle, a prévu d'y passer quelques jours avec son fils. Franck et Louise, sans se confier, semblent se comprendre. "On ne refait pas sa vie, c'est juste l'ancienne sur laquelle on insiste ", pense Franck en arrivant. Mais dans le silence de cet été ensoleillé et chaud, autour d'un enfant de cinq ans, "insister" finit par ressembler à la vie réinventée. 


 Ma chronique :

Je voudrais remercier Oliver Moss de chez Priceminister de m'avoir envoyé ce livre à l'occasion des Matchs de la rentrée littéraire. Avant tout, c'est le résumé du livre qui m'a attiré. Je me suis posée beaucoup de questions après sa lecture et le titre n'avait, sur le moment, pas trop à voir avec le résumé. Ne connaissant pas l'auteur non plus, c'est sur un terrain inconnu que je me suis lancée. Je suis entrée dans l'histoire de Franck et Louise, deux personnages déchirés, perdus dans leur vie mais ils ont une personne en commun : Alexandre, le frère disparu de Franck. Dès les premières pages, le lecteur est plongé dans le vif du sujet, la vie de chacun, de ces deux personnages principaux. Ce qui était assez déroutant à première vue car le lecteur ne connait rien de ces vies justement, hormis peut-être leur prénom, et encore... Mais une fois passé quelques chapitres, familiarisé avec l'écriture et l'atmosphère du livre, la lecture devient plus agréable. Franck et Louise ont chacun le projet de partir à la ferme des parents de Franck, l'un dans le but de renouer avec sa famille et l'autre dans le but de passer du temps avec son fils. Le décor est vraiment agréable, la campagne, la nature et la ferme sont mis en scène de manière très calme et paisible. Les personnages sont chacun fort réservés, ils n'en dévoilent pas trop sur leurs sentiments oralement du moins, car l'auteur les retranscrits superbement sur le papier. A partir de la moitié du livre, l'histoire devient même prenante, les pages s’enchaînent d'elles-même et on s'attache aux personnages, on ressent les même sentiments, on s'attache à leur vie au à ce petit garçon de cinq ans, Alexandre, qui est un rayon de soleil dans cette ferme isolée au milieu des champs. En somme, je garde un très bon souvenir de cette lecture, touchante, une très belle découverte que je conseille à ceux qui veulent passer un agréable moment. Je noterai ce livre avec un 16/20.


5 commentaires:

  1. Je ne connaissais pas, pourquoi pas! Mais pas pour le moment, les romances ce n'est pas trop ma tasse de thé pour le moment ^^

    RépondreSupprimer
  2. Ce livre à l'air pas mal donc pourquoi pas :)

    RépondreSupprimer
  3. Le titre me plaît bien en tout cas. J'ai un peu peur de la partie romance malgré tout, à voir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Franchement, le roman était très beau, pas de cliché ni d'amour en veux-tu en voilà, il ne faut pas que tu sois réticente sur ce point-là :)

      Supprimer
  4. aaaaah cela fait très longtemps qu'il est dans ma wish-list... il va falloir que je me le procure ;)

    RépondreSupprimer

Merci pour ta réaction littéraire !