Journal d'un loser de Jesse Andrews





JESSE ANDREWS
Journal d'un loser
EDITIONS 10/18 - PARU EN 2015 - 283 PAGES

Au lycée, Greg est transparent. Il ne fait partie ni des sportifs, ni des gothiques, ni des intellos, ni des camés, ni des théâtreux, et encore moins des musicos... Quant aux filles, n'en parlons pas : voilà une espèce alien dont il vaut mieux éviter de s'approcher. Bref, Greg vit sa dernière année de lycée comme un soulagement cosmique. Erreur. Sa mère s'apprête à lui faire vivre un cauchemar en lui ordonnant de tenir compagnie à une de ses anciennes camarades de classe (moche), Rachel, atteinte d'une leucémie. Greg et son acolyte Earl, aussi loser que lui, vont se métamorphoser en héros pour lui redonner le sourire.




Ma chronique :


Aux premiers abords, ce roman m'a beaucoup tenté, c'est d'ailleurs pour cela que je me suis lancée dedans. Le style m'a intrigué dès les premières pages et également refroidie car, j'ai découvert peu de bons avis sur la toile... Mais plus j'avançais dans l'histoire et plus je me demandais pourquoi ce roman n'avait pas l'air de plaire à ses lecteurs... Certes, le style est cru, mais nous avons affaire à un adolescent de 17-18 ans, en terminale donc, qui nous ouvre son journal. Greg Gaines est ce jeune garçon, à la vie normale, il n'a pas de véritable ami hormis Earl, mais il est tout de même apprécié de tous. Le jour où sa mère vient le prévenir qu'une de ses amies a une fille atteinte de leucémie, que Greg doit connaître, et lui demander par la même occasion de tenir compagnie à cette jeune fille qui s'appelle Rachel, Greg voit son paisible quotidien basculer. Ce que j'ai le plus aimé dans ce roman est la sincérité du personnage principal, ainsi que le style d'écriture sous forme de journal qui rend cette sincérité encore plus vraisemblable. Aux premiers abords, cet anti-héros paraît égoïste mais éveille chez le lecteur de plus en plus de la curiosité pour finir par se dire "c'est vrai, il a malheureusement raison"... Qui est déjà tombé amoureux d'un être malade? Sur son lit de mort? Hormis dans les romans, personne à ma connaissance. Qui n'a jamais eu peur de la maladie, été réticent et distant avec des personnes malades? Ces réactions sont humaines et sont incarnées par Greg. Le roman est dur par moment mais touchant, véridique dans son ensemble. Je ne peux donc que recommander ce roman jeunesse à tous car, il faut ouvrir les yeux sur le monde réel, tout ne ressemble par à Nos étoiles contraires de John Green (roman coup de cœur), mais plus de situations ressemblent à Journal d'un loser, et chacun se retrouvera dans le personnage de Greg Gaines. Un roman qui me restera en mémoire et que je conseille.

Partenaire(s) : Romans Sur Canapé

12 commentaires:

  1. Ce livre me tente beaucoup. J'espère pouvoir le lire :)

    RépondreSupprimer
  2. C'est vrai que notre avis se ressemble beaucoup ! J'ai bien aimé, il change et s'approche plus de la réalité que d'autres sur le même sujet ! Hâte de le voir en film :-)

    RépondreSupprimer
  3. Oh je note ! Merci pour la découverte :D

    RépondreSupprimer
  4. Je ne connaissais pas du tout. Merci pour la découverte!

    RépondreSupprimer
  5. Je ne connaissais pas, mais il à l'air bien intéressant :0 ! Je le note dans ma wishlist :)

    RépondreSupprimer
  6. J'avais repéré le film mais je ne savais absolument pas que c'était une adaptation d'un livre. Pour le coup, j'ai bien envie de découvrir le roman avant le film !

    RépondreSupprimer
  7. Le résumé m'intrigue et avec ton avis je me dis que je devrais peut-être me pencher sur ce roman :)

    RépondreSupprimer
  8. Je ne suis pas tentée par les "journals de..".

    RépondreSupprimer
  9. Ah je me souviens de ce livre! Quand tu m'en avais parlé, ton avis m'avait intrigué :)

    RépondreSupprimer
  10. Je ne l'ai pas lu, mais il me tente bien.

    RépondreSupprimer

Merci pour ta réaction littéraire !