Dysfonctionnelle d'Axl Cendres





AXL CENDRES
Dysfonctionnelle
EDITION Sarbacane (Exprim') - PARU EN 2015 - 305 PAGES

Fidèle, jeune adolescente, grandit, entourée de ses six frères et soeurs, dans une famille dysfonctionnelle : son père enchaîne les allers-retours en prison, sa mère est à l'asile. Dotée d'une "intelligence précoce", elle s'intègre à un lycée des beaux quartiers où les élèves la regardent comme un alien. Mais c'est là que l'attend l'amour, le vrai, celui qui transforme, celui qui sauve...


Ma chronique :

C'est avec hâte que j'ai entamé le nouveau roman d'Axl Cendres après son retour en forme chez les éditions Sarbacane. Ayant vraiment bien aimé son dernier roman La drôle de vie de Bibow Bradley, j'espérai une histoire à la hauteur de mes espérances, aussi loufoque et bien écrite que la précédente. Je vous écris cette chronique après avoir dévoré Dysfonctionnelle en deux petits jours ! Le roman est narré par Fidèle, une des sept enfants de la famille Benhamoud composée d'un père kadyle (musulman) et d'une mère polonaise (anciennement juive). L'auteur pose déjà là des bases assez osées dans ce quotidien actuel pleins de conflits entre les religions et les origines ethniques... La famille Benhamoud n'est pas ce qu'on peut appelé une famille traditionnelle, ou fonctionnelle comme l'explique si bien Fidèle, elle est plutôt dysfonctionnelle mais offre tout de même une belle vie aux membres de sa famille. Tous autant qu'ils sont, chacun est unique dans cette famille, un vrai spectacle à lui tout seul, alors quand les voilà tous réunis, c'est la fête à la maison ! La maison qui est Au Bout du Monde, ce café acheté par Sid-Ahmed, le père de famille, et son frère, des années auparavant déjà. Un cadre original pour raconter l'histoire loufoque de cette famille exceptionnelle. Les sujets tabous sont abordés avec cran et justesse, l'homosexualité, la religion (poussée à l'extrême ou pratiquée de façon modérée), la violence, l'alcoolisme, et j'en passe encore, ne pouvant pas tout dévoiler et laisser de la matière au récit. Par leur singularité, chaque personnage est attachant, malgré leurs défauts, leurs troubles, ils n'en restent pas moins presque des amis, une deuxième famille qui nous ouvre les bras à chaque fois que le lecteur lui, ouvre les pages. Je pourrai encore m'étirer en long et en large sur ce roman, je ne peux juste que terminer ce récit en vous disant que lire ce roman vaut vraiment la peine ! Une écriture qui donne un rythme à l'histoire très plaisante, qui ravi les yeux et abordent les choses de façon simple, sans déranger alors que ces sujets sont tabous, qui rend des personnages atypiques si attachants. Une histoire qui pourrait paraître abracadabrante mais qui, au final, s'avère véridique, qui n'est pas toujours rose mais qui fait rêver par l'amour qui englobe toute cette belle famille... Bravo à Axl Cendres pour avoir signer un roman digne de ce nom, digne de son nom...


5 commentaires:

  1. Depuis sa sortie il me donne bien envie ! :)

    RépondreSupprimer
  2. Il me tenterait bien celui ci ! :)

    RépondreSupprimer
  3. Oh lalala... Même presque un an après ma lecture, je me lasse pas de lire des chroniques ! Si tu savais comme j'aime ce livre, je le recommande à tout le monde, je l'ai fais lire à ma mère... C'est le tout premier roman que j'ai pu lire en SP sarbacane, et quelle coup de cœur ! C'est sans aucun doute l'un des plus beaux romans que j'ai eu la chance de découvrir !

    RépondreSupprimer

Merci pour ta réaction littéraire !