Zelda la rouge de Martine Pouchain






MARTINE POUCHAIN
Zelda la rouge
EDITION Sarbacane (Collection Exprim') - PARU EN 2013 - 245 PAGES

Deux sœurs habitent une grande maison avec des colocs. Zelda, 16 ans, est en fauteuil roulant depuis qu'une voiture l'a renversée ; l'aînée, Julie, veut la venger. Ne pense qu'à retrouver le chauffard. Zelda, pleine d'énergie et de passion, se destine a` la politique ; Julie, elle, a sacrifié ses études, sa joie de vivre, pour subvenir à leurs besoins. Arrive un certain Baptiste...


Ma chronique : 

J'ai été assez intriguée de découvrir ce livre après la lecture du résumé qui ne m'a pas laissé indifférente. J'avais donc assez hâte de me lancer dans cette histoire et de découvrir ce qu'elle cachait. C'est assez convaincue que je ressors de ma lecture sans que ce soit le livre du siècle ni un énorme coup de cœur. On entre donc dans la vie de Zelda et Julie, deux sœurs qui vivent ensemble depuis la mort de leur mère et de leur grand-mère. Julie est majeure et travaille (dans une maison de repos) quant à Zelda, elle a 16 ans et est une "handi en fauteuil roulant" après s'être fait renversé par une voiture à l'âge de 10 ans. Toutes les deux sont des personnages à forts caractères, ce qui nous réserve de la répartie lors de conflits et des situations pas toujours simples à gérées. Elles vivent en colocation avec Kathy, la cinquantaine, qui les aide pour les tâches ménagères, la cuisine et pour payer les loyers et factures. Mais Julie se met en quête d'un autre colocataire pour les aider. A partir de là, l'auteure nous emporte dans l'histoire peut commune de ses deux sœurs que rien ne sépare, son écriture est d'ailleurs fort agréable à lire et rend le lecture assez fluide, les pages se tournent presque toutes seules. Les personnages sont tous attachants, même ceux qui cachent des fautes graves, et ils ont tous un tempérament bien trempé ce qui fait bouger le récit et ne rend pas les dialogues plats. Je garde donc un excellent souvenir de cette lecture, je vous la conseille d'ailleurs si le résumé vous tente, je ne pense pas que vous serez déçu !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour ta réaction littéraire !