11.08.2014

La dernière valse de Mathilda de Tamara McKinley




TAMARA MCKINLEY
La dernière valse de Mathilda
EDITION Archipoche - PARU EN 2005 - 575 PAGES

Dans la chaleur étouffante du bush australien, Mathilda, treize ans, fait ses adieux à sa mère. Quelques voisins sont rassemblés autour de la tombe, pour rendre un dernier hommage à cette femme courageuse. Un peu à l'écart, le père de Mathilda n'a qu'une hâte : que tout cela se termine afin qu'il puisse vendre le domaine de Churinga. Mathilda, elle, comprend que les choses ne seront jamais plus comme avant... Cinquante ans plus tard, Jenny découvre le journal intime de Mathilda. A mesure que progresse sa lecture, l'angoisse l'assaille...A-t-elle bien fait de venir s'installer à Churinga ? Par son atmosphère envoûtante, la force de ses personnages, cette saga australienne s'inscrit dans la lignée des chefs-d'œuvre de Colleen McCullough.


Ma chronique :

Que dire fasse à un tel roman? Tout d'abord, j'aimerai souligner l'écriture de l'auteure qui est très jolie, riche en vocabulaire et détaillée, ce qui rend cette lecture très plaisante et aide à une meilleure compréhension de l'histoire. Ensuite, les personnages, qui sont assez attachants et détestables à la fois. Le lecteur se retrouve face au personnage charismatique et au fort caractère de Mathilda, qui ne se laisse pas marcher sur les pieds et se bat pour ses terres. Un petit bout de femme qui fait remuer beaucoup de poussière dans ce bush australien. Jenny, Brett et Gabriel sont d'autres personnages sympathiques et agréables à suivre et découvrir de prime abord. La famille Squires hormis Helen, est détestable, ils cachent tous leur jeu face à Mathilda et ne lui laisse pas la vie simple et paisible. Le plus important reste tout de même l'histoire. Le lecteur est plongé en plein coeur de l'Australie, terre hostile, énorme et très peu peuplé avec des kilomètres qui séparent chaque habitation. Tamara McKinley fait voyager le lecteur sur ce territoire souvent inconnu du grand public. Le début se met en place peu rapidement, ce qui rend la lecture un peu moins accrocheuse dans les premières pages mais après, l'histoire nous emporte dans les tourbillons de la vie de Mathilda et plus moyen de lâcher le livre. Entre l'histoire de Jenny et celle de Mathilda, de mon point de vue personnel, j'ai préféré celle de cette dernière qui m'a beaucoup plus captivée et qui est restée gravée dans ma mémoire. Quant à la fin, c'est le moment décisif, qui coupe le souffle du lecteur par son originalité, par une réponse face aux questions qui traversent le roman. De rebondissements en retournements de situations, l'auteure balade le lecteur dans tout les sens pour le faire ressortir de ce roman chamboulé, pas du tout indemne. Bref, un roman que je recommande vivement.

5 commentaires:

  1. Ton avis est positif mais je ne suis pas encore persuadée :3

    RépondreSupprimer
  2. Merci, maintenant j'ai envie de lire ce livre, il me fait penser à "Les oiseaux se cache pour mourir", et j'ai juste aimé ce roman, donc je veux me laisser emporter par celui ci ^_^

    RépondreSupprimer
  3. Il pourrait me plaire , je note.

    RépondreSupprimer
  4. Je pense que j'aimerais beaucoup le lire : ) !!

    RépondreSupprimer
  5. Un Gros coup de cœur pour moi .. Au point que j'ai acheté 4 autres romans de cet auteur <3

    RépondreSupprimer

Merci pour ta réaction littéraire !