Si c'était à refaire de Marc Levy



Coup de ♥ 

MARC LEVY 
Si c'était à refaire 
EDITION Robert Laffont - PARU EN 2012 - 422 PAGES 

 Andrew Stilman, grand reporter au New York Times, vient de se marier. Le 9 juillet 2012 au matin, il court le long de l'Hudson River quand il est soudainement agressé. Une douleur fulgurante lui transperce le dos, il s'effondre dans une mare de sang. Andrew reprend connaissance le 9 mai 2012... Deux mois plus tôt, deux mois avant son mariage. À compter de cette minute, il a soixante jours pour découvrir son assassin, soixante jours pour déjouer le destin. De New York à Buenos Aires, il est précipité dans un engrenage vertigineux. Une course contre la montre, entre suspense et passion, jusqu'au dénouement... à couper le souffle. 


Ma chronique : 

Je dois avouer que pour son dernier livre, Marc Levy a mis la barre très haute ! Lorsque j'ai ouvert ce roman, je ne m'attendais à rien en particulier, juste à une bonne lecture signée par un auteur que j'apprécie beaucoup. Les premiers chapitres se lisent facilement, on se demande quand va commencer l'action et où l'histoire va prendre un autre tournant, avec plus de mouvements. Et lorsque c'est le cas, lors de la chute, il m'a été impossible d'arrêter ma lecture ! Les pages se tournaient réellement toutes seules, le mystère de l'histoire m'a emporté et je voulais sans cesse savoir la vérité et connaître toutes les réponses aux énigmes. On suit Andrew Stilman, journaliste au New York Times, un passionné de son travail, qui va rencontrer la femme de sa vie d'une façon assez inattendue. Valérie est une femme que j'ai beaucoup apprécié, son métier assez original (vétérinaire pour la police montée) m'a bien intrigué. Andrew va se voir confier par sa rédactrice en chef, Olivia Stern, un sujet pour son prochain article qui va lui prendre une grande partie de son temps et le faire voyager jusqu'en Argentine. Il va partir à la rencontre de Marisa, une jeune femme à très mauvais caractère, Louisa, sa tante insondable et Alberto, son oncle bien courageux. J'ai adoré lire ces pages, du bout en bout, d'ailleurs je ne me suis que rarement arrêtée de le lire, tellement j'étais prise dans cette histoire à la fois touchante et intrigante. Simon, le meilleur ami d'Andrew, est un personnage assez marrant qui m'a énormément plus ! Un vrai rayon de soleil au milieu de la page. Le nom du commissaire qui va aider Andrew, c'est-à-dire Pilguez, me disait vaguement quelque chose jusqu'à ce que Marc Levy explique que c'est le même policier que dans son roman "Et si c'était vrai" ! J'ai bien aimé ce petit détail qui nous fait voyager de livres en livres, il m'a bien fait sourire. En somme, un très bon roman (un petit coup de coeur même), avec un superbe dénouement mais un fin trop courte à mon goût, quelques pages supplémentaires m'auraient plus !

1. Si c'était à refaire
2. Un sentiment plus fort que la peur

1 commentaire:

  1. Je ne connais pas cet auteur mais il ne me tente pas énormément. Peut-être un jour !

    RépondreSupprimer

Merci pour ta réaction littéraire !