Les Fragiles de Cécile Roumiguière


CÉCILE ROUMIGUIERE
Les Fragiles
EDITION Sarbacane (Exprim') - PARU EN 2016 - 197 PAGES 

Drew a dix-sept ans, on est grand à dix-sept ans. On a eu le temps d’apprendre à savoir qui on est. Pourtant, dans sa tête, Drew est encore cet enfant de neuf ans qui a pris le racisme de son père en plein plexus. À la sortie d’un match de hand, au volant de sa camionnette, son père a renversé Ernest, le gardien du stade, et s’est enfui sans le secourir. Il n’allait pas s’arrêter pour un sale nègre… Ce jour-là, Drew a grandi trop vite. Qui croire ? Sa mère et l’école, qui lui apprennent qu’on est tous pareils, ou ce père raciste, borné, qui rêve d’un fils tout en muscles et nul en maths ? Drew déteste son père tout en cherchant à lui plaire. À l’école, il se saborde en ratant exprès ses devoirs … … jusqu'au jour où il rencontre Sky, une fille aussi fêlée que lui. En fusionnant leurs fêlures, les Fragiles arriveront-ils, enfin, à faire passer la lumière ?

Ma chronique :

J'ai été assez intrigué par ce roman, le résumé me laissait sur ma faim mais en même temps, je n'étais pas entrain de taper du pieds d'impatience avant de le lire. Et bien... Dès les premières pages, je n'ai pu lâcher ce roman. J'ai été happée par la vie d'Andrew, par son courage, par son enfer et par ses petits paradis, des refuges où il m'a ouvert la porte, à moi lecteur... Un roman poignant avec un personnage fort. Andrew n'a pas une vie facile, enfant né par accident d'une mère trop jeune et d'un père pas vraiment prêt. Mais malgré ça, ils essaient de lui offrir le plus d'amour possible. Seulement quand il s'avère qu'il ne répond pas aux attentes de son père, ce dernier va s'obstiner à lui pourrir littéralement l'existence. De fil en aiguille, le jeune garçon naïf et attendrissant du début va se laisser dépérir, mais pour devenir quoi? Je laisse la parole à Drew pour vous raconter son histoire... Entre colère, peur et pleurs, le lecteur est submergé d'émotions et ne peut rester indifférent face à ce personnage qui devient un ami et avec qui on a envie de faire un bout de chemin en lui tendant la main. Je suis sans mot, hormis vous parler de long en large de ce récit en vous parlant de certains passages, des personnages, peu nombreux mais tous attachants par leurs démons intérieurs qui les rongent... Je suis sans voix, je suis en colère face à cette injustice que subit Andy mais en même, abasourdie par son courage face aux épreuves de la vie. La vie n'est facile pour personne, mais il est toujours possible de se relever, de se faire aider, de trouver du positif ou des refuges dans une vie qui ne nous convient peut-être pas, mais l'important est de s'accrocher et de ne pas se laisser démonter. Lisez ce roman. Découvre Andrew. Plongez dans sa vie et parlez-en autour de vous. Un roman à ne pas louper, à la couverture simple mais sublime, à l'histoire riche en émotions et aux personnages incontournables. Bravo aux éditions Sarbacane pour ce nouveau roman de la collection Exprim' qui se fait une place parmi les incontournables...


13 commentaires:

  1. J'entends beaucoup parler de ce roman (en bien) et du coup j'ai assez envie de le découvrir :)

    RépondreSupprimer
  2. Très belle chronique pour un roman qui a l'air fort en émotion !

    Petite Plume

    RépondreSupprimer
  3. Magnifique chronique ! Ce roman est fort et intense en émotions...

    RépondreSupprimer
  4. Il faudrait que je m'intéresse un peu plus aux collections de Sarbacane, celui-ci a l'air super intéressant.

    RépondreSupprimer
  5. C'est un livre qui me tente énormément, et tu me donnes encore plus envie ! :o

    RépondreSupprimer
  6. J'aimerais beaucoup décuvrir ce livre, il a l'air génial. *.* Hiii, tu donnes envie !

    RépondreSupprimer
  7. Ce livre à l'air touchant. Il faut que je le découvre un jour ^^.

    RépondreSupprimer
  8. aaaah il me le faut! ♥ merci pour cette découverte!

    RépondreSupprimer
  9. Oh mais il me faut ce livre! Je le note immédiatemment :D

    RépondreSupprimer
  10. Il à l'air génial ce roman... et avec une morale incroyable...

    RépondreSupprimer
  11. Même si il a l'air intéressant, je ne pense pas le lire.

    RépondreSupprimer

Merci pour ta réaction littéraire !