Les enfants de Willesden Lane de Mona Golabek & Lee Cohen


Coup de ♥ 

MONA GOLABEK & LEE COHEN
Les enfants de Willesden Lane
EDITION Hachette (Romans) - PARU EN 2013 - 368 PAGES

1938. Vienne. Lisa Jura est juive. Lisa est aussi un prodige de la musique, une pianiste de génie âgée tout juste de quatorze ans. Et Vienne, capitale de la musique qui a vu se succéder Mozart, Beethoven, Schubert et Liszt, est devenue depuis peu une patrie hostile, voire dangereuse pour elle, rongée de l'intérieur par la barbarie nazie. Lorsqu'on offre à ses parents l'opportunité de sauver l'un de leurs enfants en l'envoyant loin, à l'abri, en Angleterre, le choix est difficile : c'est Lisa qui partira. Quand elle monte à bord du train qui doit l'emmener à Londres, Lisa est consciente qu'un grand avenir s'offre à elle, et qu'elle doit vivre pour sa famille qui se sacrifie pour elle. Sauf que rien ne se passe comme prévu. Lisa échoue au 243 Willesden Lane, un foyer pour enfants dans une ville ravagée de la Seconde Guerre mondiale. 


Ma chronique :

Je ne sais pas par où commencer pour écrire cette chronique. Lorsque j'ai terminé de lire cet ouvrage, j'étais à la fois heureuse et horriblement triste du sort des personnages... La Seconde Guerre Mondiale a été si cruelle et si dévastatrice que pareil destins ne peuvent tous finir bien, forcément... Nous commençons le récit à Vienne, dans la famille Jura, qui est juive. Malka et Abraham Jura ont trois filles, Rosie, Lisa et Sonia. Lorsqu'Adolf Hitler monte au pouvoir en Allemagne, le cauchemar des Jura commence... Humiliation, destruction, les nazis n'ont aucune pitié envers les familles entières de juifs. Lisa va être envoyé par ses parents en Angleterre, où ils espèrent qu'elle y vivra mieux en ces temps de malheurs en Autriche où résident les Jura. Lisa part donc seule, dans un territoire qui lui est inconnu, dans une famille qui lui est inconnue, elle a peur et n'a personne pour la rassurée sauf... la musique. Lisa est pianiste, un vrai prodige ! Ce talent va la porter loin, va la faire surmonter nombreux obstacles et tourments de la vie dont elle sera hélas victime. Lisa pense souvent à sa mère, qui lui a appris le piano et qui l'a toujours encouragée à continuer et persévérer, ne jamais baisser les bras ! Tous les personnages rencontrés dans ce roman rencontrent le même destin que Lisa : des jeunes enfants envoyés en Angleterre pour espérer échapper à la guerre, loin du continent européen qui essuie les bombes. Les auteurs ont une plume magnifique, ils décrivent les morceaux de piano effectué par Lisa avec une telle délicatesse que l'on est emporté dans ce tourbillon d'émotions et d'images qu'il déverse. Je pourrai vous parler des heures des personnages, chacun si attachants, avec des destins tragiques ou non, chacun si courageux, car ce ne sont encore que des enfants qui survivent, ensemble face à la guerre. Entre émotions, courage, jeux d'enfants, amour, haine et déchirement, tout cela mis en musique par les doigts fins de Lisa sur son clavier, c'est un roman qui bouleverse et qui réchauffe le cœur à la fois. Je ne pourrai que vous conseiller chaudement ce témoignage, jetez-vous dessus et n'en faites qu'une bouchée ! Vous n'en ressortirez pas indemne, lisez-le et partagez le quotidien d'enfants livrés à eux même pour essaye d'avoir un futur meilleur.


1 commentaire:

  1. Très jolie chronique qui me décide à ajouter celui-ci dans ma déjà trop longue Wish List ;-)!
    Belles Lectures !

    RépondreSupprimer

Merci pour ta réaction littéraire !