lundi 11 mai 2015

L'Ombre du vent de Carlos Ruiz Zafon






Coup de

CARLOS RUIZ ZAFON
L'ombre du vent (tome 1)
EDITION Robert Laffont - PARU EN 2012 - 506 PAGES

Barcelone, 1945. Dans la brume du petit matin, un libraire guide son enfant au cœur du Quartier gothique, vers le Cimetière des livres oubliés. En ce lieu mystérieux, le rituel veut que tout nouveau visiteur adopte un livre pour le sauver de l'oubli. Parmi plusieurs milliers de volumes, Daniel rencontre celui qui va bouleverser le cours de sa vie : L'Ombre du vent.


Ma chronique :

Je dois vous avouer que j'étais vraiment impatiente de découvrir ce livre dont j'ai énormément entendu parler et dont beaucoup de personne m'ont fait des louanges à ces égards. Et bien, je dois avouer que lors du commencement de ma lecture, je n'arrivais pas à accrocher, je trouvais le roman long et plat, sans rien qui ne se passe. J'étais un peu interloquée, ne trouvant pas cela normal de ne pas aimer ce roman, alors qu'autant de personne l'ai aimé mais s'il continue en étant si peu attractif, je n'allais hélas pas faire partie du fan club. Mais une fois à la moitié du livre, je n'ai plus réussi à décrocher de ma lecture, je voulais sans arrêt savoir la suite, je m'étais attaché aux personnages et à leur enquête sur Julian Carax, l'auteur de L'Ombre du vent. Daniel Sempere est au début du livre, lors de sa première lecture du roman, un jeune garçon. Mais au fil du roman, il grandit et devient de plus en plus un homme, avec des décisions à prendre, pas toujours évidentes à ses yeux. Fermin est également un personnage auquel je me suis fortement attachée, unique en son genre et toujours là pour prêter main forte aux deux hommes Sempere. Carlos Ruiz Zafon nous offre un cadre (Barcelone) magnifique et mystérieux, une poignée de personnages, chacun avec leur histoire, leur vie. C'est un vrai souffle de vie humaine, de personnes écorchées qui survivent malgré leur misère. En parlant de l'auteur, sa plume est tout simplement magnifique à lire, même lors du commencement de ma lecture, le style de l'auteur m'a plus et c'est cela qui m'a porté tout au long du roman, m'a donné le courage de le continuer malgré le début difficile. Je ne regrette pas du tout de m'être lancée dans cette histoire dont je garderais encore le souvenir longtemps. Je la conseille à toutes les personnes ne l'ayant pas encore lu et il est clair et net que je lirai d'autres livres de cet auteur plus que talentueux.

4 commentaires:

  1. Il me fait très envie, d'autant plus que je l'ai dans ma pal en espagnol ! :D

    RépondreSupprimer
  2. Un de mes auteures préférés, sa plume est unique ♡
    Marina est mon livre chouchou, n'hésite pas à le lire ^^

    RépondreSupprimer
  3. Je n'aurais pas parier sur ce roman mais tu m'obliges à changer d'avis !

    RépondreSupprimer
  4. bonjour,
    Je vais peut être revoir mon avis suite à ta chronique. Je l'avais commencé et j'ai arrêter au bout d'un tiers car je n'arrivais pas, moi non plus, à accrocher. Je l'ai tout de même laissé dans ma PAL au cas où.

    RépondreSupprimer

Merci pour ta réaction littéraire !